fbpx
Terrasse

Terrasse tropézienne : prix et démarches à entreprendre

terrasse tropezienne
Écrit par Sébastien

Vous n'avez ni jardin ni cour mais vous voulez quand même votre petit coin au soleil ? Vous souhaitez réaliser un aménagement de votre intérieur qui soit à la fois utile et confortable ? Avez-vous envisagé la terrasse tropézienne ?

Qu'est-ce qu'une terrasse tropézienne ?

La terrasse tropézienne est également nommée terrasse de toit. Il s'agit d'un aménagement des combles de toit. La terrasse tropézienne est une terrasse créée dans un espace de la toiture.

Les avantages d'une terrasse tropézienne

Le premier avantage est qu'une terrasse tropézienne peut être créée dans un espace dont la superficie est restreinte. En outre, la terrasse de toit est une pièce supplémentaire dans un logement, à l'instar d'une véranda. Si elle est correctement isolée, on peut l'utiliser toute l'année. 

Amortir sa terrasse de toit

Une telle construction représente des frais considérables. Toutefois, il faut savoir qu'elle constitue aussi une plus value non négligeable au moment de la revente du bien. Pour calculer d'ores et déjà la plus value que vous pourriez faire, c'est par ici

terrasse tropezienne exemple

Les particularités de la terrasse tropézienne

Comme la superficie d'une telle terrasse est souvent petite, on privilégie ce type de construction dans des régions ensoleillées. C'est pourquoi les terrasses tropéziennes sont particulièrement appropriées dans le sud de la France. 

Les démarches à entreprendre

Si vous êtes tentés de faire construire ce genre de terrasse chez vous, pas de précipitation ! Un certain nombre de démarches doivent être effectuées. Retrouvez ici (téléchargement du fichier pdf) les principales raisons pour lesquelles on ne peut pas faire n'importe quoi. 

Se renseigner auprès de la mairie

Avant toute chose, il est primordial de se renseigner en mairie. En effet, toutes les communes n'autorisent pas ce type de construction. Par conséquent, avant d'entreprendre quoique ce soit, il faut se rendre en mairie afin de demander ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas dans la municipalité où l'on réside. 

Demander un permis

Pour chaque nouvelle construction, un permis de construire est requis. Si la mairie donne son accord oralement, c'est déjà une bonne chose. Mais il faut ensuite remplir un formulaire officiel qui permet d'entamer les démarches. N'hésitez pas à vous rendre sur le site du service public (3) pour obtenir plus d'informations. 

Obtenir l'aval de la copropriété

On n'oublie pas de demander l'avis de la copropriété. Cette dernière a parfaitement le droit de s'opposer à la construction d'une terrasse tropézienne. Les conséquences de ce genre d'aménagements sont telles que certains médias y consacrent des dossiers complets (4) afin d'informer au mieux les intéressés. 

Recourir à un ingénieur

Une fois que l'on a l'accord de la mairie et celui de la copropriété, il faut impérativement faire appel à un ingénieur. La construction d'une terrasse de toit pourrait engendrer un risque pour la structure de l'immeuble. Seul un expert est capable de jauger la faisabilité du projet. 

Etudier tous les aspects du projet

Outre la structure de l'immeuble, il est également important d'étudier l'étanchéité de l'espace afin de faire le nécessaire s'il n'est pas étanche. De plus, en fonction de l'usage souhaité, il faut penser aux aménagements secondaires comme les arrivées d'eau et d'électricité. Ce sont des données à intégrer dans le budget.

Les matériaux de construction

Pour faire construire une terrasse tropézienne, on a le choix entre divers matériaux :

  • du bois (exotique, européen, caillebotis...)
  • du bois composite (un savant mélange de bois et de plastique)
  • du carrelage
  • du béton
  • des matériaux plus spécifiques comme des tomettes ou des carreaux de ciment.
terrasse tropezienne composite-bois

Remarque: sachez que tous ces matériaux ne se valent pas. 

Le bois

Le bois est le matériau le plus cher de tous. Il a l'avantage d'être joli, chaleureux, de donner un aspect naturel. Mais il a l'inconvénient d'être fragile et sujet aux variations climatiques. 

Le bois composite

Le bois composite fait partie des matériaux les moins coûteux. Il est joli. Enfin, il est relativement résistant aux intempéries et nécessite peu d'entretien. 

Le carrelage

​​​​Globalement, le carrelage est fragile. Un carreau de ciment est plus cher et plus sensible qu'un carrelage classique. L'avantage avec le carrelage, c'est son entretien. 

Le béton

Le béton est un matériau particulièrement solide. Il n'a pas besoin de beaucoup d'entretien pour tenir dans le temps. 

Comment sélectionner un constructeur ?

Afin de choisir un constructeur pour une terrasse de toit, plusieurs critères doivent être pris en compte :

  • premièrement, il s'agit de la construction d'une terrasse
  • pour construire cette terrasse, il faudra obligatoirement retirer des tuiles du toit, voire transformer la charpente
  • faire une terrasse tropézienne nécessite des travaux d'isolation et d'étanchéité
  • enfin, selon votre projet, il faudra amener l'eau et l'électricité dans votre nouvel espace.
construction terrasse tropezienne

Remarque: deux possibilités s'offrent à vous : faire appel à plusieurs spécialistes différents, ce qui a un coût et demande de l'organisation; ou faire affaire avec une entreprise générale, ce qui semble la solution la plus judicieuse, parce que la plus pratique et la moins chère. 

Prix moyen d'une terrasse tropézienne

Il est possible de faire construire une terrasse de toit d'une superficie de 20m2 environ à partir de 8 000 euros. La facture finale peut grimper jusqu'à 25 000 euros.

Tout dépend des matériaux choisis mais également des aménagements secondaires à effectuer : plomberie, électricité, isolation, etc.

Terrasse tropézienne : prix et démarches à entreprendre
5 (100%) 3 votes

Demandez un devis gratuit pour vos travaux:


Rédiger un commentaire