Portail & Clôture

12 étapes pour réussir la pose d’un portail coulissant

pose portail coulissant motorise
Écrit par Sébastien

On privilégie souvent le portail coulissant au portail battant lorsque l’espace nécessaire pour son ouverture est insuffisante. Il est aussi idéal pour les endroits qui sont en pente, mais vous pouvez également l’installer parce qu’il est pratique et design.

La pose de votre portail ne devrait pas présenter trop de difficultés si vous avez décidé de la réaliser vous-même. Il suffit que vous soyez un peu bricoleur, que vous ayez de bonnes notions en électricité (au cas où vous souhaiteriez installer un portail coulissant motorisé) et en maçonnerie.

Remarque: vous aurez également besoin de quelques outils comme une perceuse, une visseuse, un pied de biche, un tournevis ou un niveau pour réaliser la pose du portail coulissant. Il est possible de réaliser la pose de portail seul, mais l’idéal serait d’avoir une aide pour que les tâches s’effectuent plus simplement et rapidement.

Découvrez ci-dessous les étapes à suivre si vous ne savez pas quel ordre procéder afin que vos travaux se réalisent dans les meilleures conditions.

portail coulissant

Les autorisations à obtenir avant la pose du portail

Une déclaration de travaux (1) doit être effectuée auprès de votre commune avant la pose de votre portail coulissant. Une fois les autorisations administratives en main, vous pourrez commencer votre chantier.

Les vérifications à faire avant l’installation de votre portail

Vérifiez les points suivants avant la pose de votre portail coulissant 4m :

  • assurez-vous que le terrain sur lequel vous placerez les rails est bien plan ;
  • vérifiez la longueur du portail et l’espace entre ses piliers : il faut que le ventail s’insère parfaitement entre ses deux poteaux ;
  • vérifiez également que le dégagement situé derrière votre clôture est suffisant pour que le battant puisse s’y glisser lorsqu’il s’ouvre. Idéalement, la longueur de ce dégagement est égale à celle du portail + 30 cm ;
  • Enfin, les piliers doivent être bien droits et perpendiculaires au sol.

La délimitation des fondations

Aussi bien les fondations des piliers que celles de la maçonnerie sur laquelle vous placerez les rails doivent être fermement ancrées dans le sol pour assurer la stabilité du portail. Ce seuil doit aussi être en mesure de supporter le poids du ventail et celui des véhicules qui rouleront dessus.

Faites en sorte que la dalle soit de 15 cm plus large que les colonnes afin que la structure soit bien solide.

Remarque: la longueur des fondations sera égale à la longueur des rails + la largeur des piliers. La profondeur des fondations sera de 50 cm si le sol est de bonne qualité (2). Cette profondeur sera de 1 mètre pour les poteaux.

La mise en place des armatures métalliques

La semelle du seuil sera en béton que vous renforcerez avec un ferraillage. Une armature horizontale sera placée le long de la fondation qui supportera le portail. Une autre armature sera plantée verticalement dans les trous réalisés pour les piliers.

Les planches formeront un coffrage sur les côtés pour contenir le béton.

Le coulage du béton pour la semelle

  • Composez du béton composé de ciment, de sable, de gravier et d’eau. Mélangez dans une bétonnière.
  • Versez le tout dans les fondations, lissez avec une truelle et vérifiez que le béton est à niveau. Laissez l’ouvrage sécher avant de procéder au décoffrage.
  • Idéalement, les piliers seront de 15 cm plus hauts que le portail.

Le décoffrage

  • Équipez-vous d’un marteau, d’un burin et d’un pied de biche pour enlever les planches qui constituent le coffrage.
  • Cette opération est à réaliser au moins 24 heures après le coulage du béton, le temps pour ce dernier de sécher.
  • Remplissez de terre le vide laissé par les planches.

Le traçage de l’axe du rail et sa pose

Tracez un trait bien droit sur le sol en utilisant un cordeau à poudre. Suivez ce trait pour la fixation du rail. Les rails seront vissés dans le béton, mais vous devrez d’abord vous servir de votre perceuse pour faire des trous dans la maçonnerie. Insérer ensuite les chevilles. Ces trous devront correspondre exactement avec ceux qui sont présents sur les rails.

La pose du portail coulissant

Assurez-vous du sens de l’ouverture du portail avant de le monter sur les rails. La pose du portail se fait du côté dégagement. Posez-le sur les rails et bloquez-le avec des cales. Vérifiez ensuite qu’il est bien d’aplomb en utilisant un niveau à bulle.

La prochaine étape consistera à fixer son guide sur l’un des piliers. Vous devez également vérifier qu’il est bien à niveau avant de le fixer.

Par ailleurs, ne vissez définitivement ce porte-galets de coulissage qu’après vous être assuré que le portail glisse d’une manière fluide sur ses rails.

La fixation de la poignée

La poignée sera fixée de manière à ce qu’il y ait un espace suffisant entre elle et le pilier. Vous devez aussi veiller à ce qu’elle se trouve juste en face de la gâche pour que sa serrure s’actionne normalement. 

Remarque: marquez tous les repères sur le mur et sur le portail avant d’y faire les trous nécessaires à l’installation de ces éléments.

La mise en place de la butée d’arrêt du portail

C’est la butée d’arrêt qui amortit le choc lorsque le portail se ferme. Assurez-vous qu’elle soit bien alignée avec le tampon qui est situé sur le bout du ventail.

Que faire avant la pose d’un portail coulissant motorisé ?

Généralement la pose d’une motorisation de portail coulissant est simple, car elle est vendue en kit. Il est cependant indispensable de concevoir une semelle de béton d’environ 5cm pour sa fixation afin qu’elle soit bien stable.

Un circuit électrique sera également utile. Il se composera de :

  • trois fils de 1.5mm² pour faire la jonction avec le tableau
  • fils qui alimenteront les cellules de détection et le gyrophare
pose portail coulissant motorisé

La pose des accessoires de sécurité et de la motorisation

Les dernières étapes dans la pose d’un portail coulissant 4m consisteront à :

  • fixer le moteur derrière le mur et à réaliser les alimentations électriques,
  • fixer la crémaillère sur le portail,
  • installer les photocellules émettrices et réceptrices qui détecteront la présence d’une personne ou d’un objet sur le rail,
  • installer le feu clignotant qui annoncera l’ouverture de votre portail aux automobilistes et aux passants.

Enfin, la toute dernière étape consistera à faire des essais pour vérifier que tout fonctionne correctement et que le portail roule correctement sur ses rails.

Vérifiez également que la télécommande fonctionne bien ainsi que la motorisation.

12 étapes pour réussir la pose d’un portail coulissant
4.9 (98.75%) 16 votes

Rédiger un commentaire