fbpx
Mur & Plafond

Comment faire un faux plafond – Pose placo plafond étape par étape

pose placo plafond
Écrit par Sébastien

Le placoplatre ou placo est un matériau très prisé par les professionnels du bâtiment parce qu’il a une grande résistance au feu ( 1 ). Ce matériau tire son appellation de la société nommée Placoplatre qui a créé des plaques de plâtre prêtes à poser en 1946.

Celles-ci sont aujourd’hui employées pour le montage d'une cloison placo ou pour faire un faux plafond.

Les types de faux plafonds

Cette structure désigne un plafond placé au-dessous du plafond principal dans le but de décorer une pièce ou d’en diminuer la hauteur.

D’une part, il peut s’agir d’un modèle tendu constitué habituellement de toile fixé par les coins et/ou les côtés du plafond principal.

D’autre part, il y a le faux plafond suspendu ou simplement plafond suspendu pour lequel les plaques de plâtre sont souvent utilisées.

Le placoplatre en plafond

Le modèle de placo le plus utilisé pour les plafonds est la plaque Placoplatre BA 13 ( 2 ). Les plaques sont accrochées à la structure porteuse (solive ou dalle de béton par exemple) à l’aide d’un dispositif de fixation spécifique.

La pose de placo pour plafond requiert un savoir-faire technique et un outillage adéquat. Elle se fait suivant les sept principales étapes ci-après.

faux plafond

Prise des mesures

Cette étape est la plus importante avant la pose de placo pour plafond, car elle détermine la qualité et la précision de l’ouvrage final. Elle consiste à : 

  • Mesurer soigneusement la surface du plafond à réaliser
  • Reporter les mesures sur du papier
  • Dessiner les emplacements des suspentes et rails ainsi que les éventuels emplacements des objets à accrocher au plafond (lustres, spots, lampes etc.)
  • Calculer en fonction de ces repères les quantités et dimensions nécessaires de suspentes, plaques, rails, cornières, vis, chevilles, etc.

Remarque: les objets de plus de 3 kilos ne peuvent pas être accrochés directement au placo ba13, mais obligatoirement au plafond principal. Dans ce cas, des découpes sont à prévoir dans les plaques.

Réalisation des tracés sur les murs

Pour cette étape, un niveau à bulle et une longue règle (idéalement de 2 mètres de long) sont nécessaires. Il faut alors : 

  • Définir la hauteur du faux plafond envisagé
  • Tracer un trait strictement horizontal le long des quatre murs à la hauteur définie. Ce trait marque l’emplacement des cornières
  • Tracer un autre trait horizontal à 13 mm au-dessous du premier, cette mesure correspondant à la hauteur des plaques de plâtre.

Fixation des suspentes

La suspente placo fait partie du dispositif pour suspendre les plaques de plâtre constituant le faux plafond.

Elle est souvent en métal et est formée par une tige sécable et un embout à clipser sur des rails ou profilés également métalliques.

Sa hauteur est ajustable suivant l’espace souhaité entre la nouvelle structure et le plafond initial, mais avec un minimum de 2 cm.

La fixation des suspentes suit la méthode suivante :

  • Fixer les suspentes de chaque extrémité à 25 cm à partir des murs et 60 cm les unes par rapport aux autres le long des murs
  • Tendre un cordeau entre les deux suspentes fixées en vis-à-vis pour avoir une idée des rails.
  • Fixer des suspentes le long des cordeaux tous les 60 cm

Remarque:  la suspente à adopter diffère selon que le matériau du plafond principal soit en bois, métal, béton, hourdis creux et qu’il soit bien horizontal ou incliné.

Fixation des cornières

Les cornières sont fixées le long des murs à l’aide de chevilles et vis et servent à recevoir les bords des plaques. Elles sont placées au niveau du trait supérieur tracé à l’étape 2, sur tout le périmètre de la pièce.

Les outillages et les vis de fixation seront choisis en fonction de la nature du mur (béton, bois, brique etc.).

Montage des rails

Les rails pour faux plafond forment l’ossature de ce dernier. Ils sont également appelés fourrures placo ou profilés. Leur longueur maximale est en général de 3 m.

Il s’agit d’éléments métalliques en U auxquelles sont montées les plaques et qui assurent la planéité et l’horizontalité de l’ouvrage final.

Si la portée du plafond est inférieure à 3 m, il faut découper les rails en conséquence. Une scie à métaux sera indispensable pour réussir cette étape.

Dans le cas contraire, une éclisse de raccordement est utilisée pour rassembler deux rails et atteindre la longueur nécessaire. Les rails aux bonnes dimensions sont ensuite à clipser aux extrémités des suspentes.

Remarque: les profilés s’arrêtent à 10 cm des murs.

Montage des plaques

Les plaques de plâtre pour faux plafond sont habituellement de dimensions 120 x 250 cm et de 13 mm d’épaisseur. Leur nombre a été défini à l’étape 1. Les préparations préalables à faire sont :

  • Repérage des points de passage des objets à accrocher au plafond
  • Évidage des plaques à l’aide d’une scie circulaire pour les spots et les fils des luminaires lourds
  • Découpage des plaques à la scie égoïne suivant la surface totale précise du plafond

Une fois les plaques prêtes au montage, l’opération peut commencer. Les matériels nécessaires pour cette étape sont des vis avec tête trompette spéciales plaque de plâtre et une visseuse électrique.

Remarque: un lève-plaques est aussi recommandé pour faciliter le montage, cet appareil est disponible en location.

Le montage des plaques s’effectue comme suit :

  • Élever les plaques par le biais de la lève-plaques
  • Les positionner perpendiculairement au sens des rails
  • Débuter par la plaque accolée au mur. Visser celle-ci aux cornières tous les 30 cm.
  • Positionner les autres plaques au fur et mesure et les visser aux rails tous les 30 cm également.

Réalisation des finitions

Le travail de finition de la pose d’un faux plafond commence par le recouvrement des têtes de vis de fixation et le jointure des plaques à l’aide d’un enduit de rebouchage. Il est aussi possible d’effectuer cette opération en appliquant un enduit de finition sur toute la surface de la structure.

L’ultime étape de finition consiste alors à passer une ou plusieurs couche de peinture. Il est également possible de poser un autre revêtement comme du papier peint.

Comment faire un faux plafond – Pose placo plafond étape par étape
4.9 (98.57%) 14 votes

Demandez un devis gratuit pour vos travaux:


Rédiger un commentaire